top of page

Quelle complémentation lorsqu'on est diabétique ?


Aujourd’hui j’ai décidé de te faire un article sur le Diabète & la complémentation.

On entend tout et son contraire, et j’aimerais te partager ce que j’ai pu trouver et étudier, pour remettre les choses au clair.


Cela fait des années que je me penche sur tout ce qui pourrait être utile à aider l’équilibre d’un diabète, notamment de type 1 dans mon cas, et crois-moi j’ai été mon propre sujet d’études!

Après avoir testé, m’être formée à la micronutrition, et d’avoir épluché toutes les avancées scientifiques sur le diabète et la complémentation, je te partage aujourd’hui les fruits de mes recherches.

Premièrement il existe une complémentation de base que nous devrions tout.x.e.s respecter etant donné que les sols sont complètement appauvris et notre nourriture pas assez nutritives.

Mes recommandations (que pourront te faire également d’autres micronutritionnistes ou docteur.e!) :

  • Les Oméga-3 : Les acides gras oméga-3, que l'on trouve dans les poissons gras, essentiels pour aider à réduire l'inflammation et à améliorer la fonction cardiaque

  • La Vitamine D : De nombreuses personnes atteintes de diabète ont des niveaux de vitamine D insuffisants, ce qui peut avoir un impact négatif sur la santé des os et la fonction immunitaire. Et à moins d’habiter aux caraîbes, il a été prouvé que nous sommes une majorité à être carrencé.e.s.

  • Le magnésium: aide à la la régulation de la glycémie, du système nerveux, améliore la sensibilité à l'insuline, aide à prévenir les complications en améliorant la fonction cardiaque, en réduisant l'inflammation et en protégeant les vaisseaux sanguins.

  • Le zinc : le zinc peut être bénéfique pour les personnes atteintes de diabète en aidant à réguler la glycémie, en prévenant les complications, en renforçant le système immunitaire et en améliorant la fonction hépatique. Plutôt intéressant, sachant que nous ne mangeons pas des huîtres tous les jours.

Puis vient la complémentation particulièrement intéressante en cas de diabète de type 1 ou 2 :

  • Le chrôme picolinate : peut aider à améliorer la sensibilité à l'insuline et à réguler la glycémie. Les compléments de chrome peuvent être particulièrement utiles pour les personnes atteintes de diabète de type 2

  • La carnosine : Pour protéger des effets de la glycation (conséquences des hyperglycémies)

Voici un article intéressant que j’ai pu trouvé à propos du chrôme, zinc et magnésium






Les limites de certaines complémentations


J’ai tout de même rencontré beaucoup d’obstacles et très peu d’études menées ou concluantes sur les diabétiques de types 1, et je n’ai pas pu trouver de résultats satisfaisants concernant la cannelle et le vinaigre de cidre :

  • La cannelle, connue pour ses effets hypoglycémiants grâce à sa methylhydroxychalcone polymère (MHCP), le composé le plus actif de l’écorce qui multiplie jusqu’à 20 le métabolisme du glucose. Cependant, les études ont prouvés que c’était principalement efficace dans le cas d’un diabète de type 2, et peu voir presque pas dans le diabète de type 1

  • Le vinaigre de cidre également pour aider à une meilleure absorption des glucides et faciliter la digestion, ce qui peut-être utile en cas de mauvaise vidange gastrique et surtout de type 2. Je n’ai pas trouvé d’études sérieuses sur des sujets diabétiques de type 1.

Cependant, j’aimerais rajouter que personnellement, le vinaigre a eu dans mon cas certains effets hypoglycémiants, mais tout dépendait du contexte, de ma sensibilité à l’insuline, de ma nourriture, glycémie avant de manger etc…


De plus, Il est important de noter que les compléments alimentaires ne sont pas la pilule magique.


Ils ne remplacent pas une alimentation saine, adaptée et un mode de vie actif, avec une bonne gestion du stress et des émotions, qui favorisent une bonne réponse au traitement insulinique.

Fais-toi bien accompagner pour savoir quels compléments alimentaires peuvent être bénéfiques pour toi et 't’assurer de respecter les doses recommandées.

Kommentare


bottom of page